Poème 1 / Recueil : Non défini

Chasseur de dragon

Ma lumière s'estompe
Chasser les dragons, s'en sortir à bon compte, assumer sa honte, amoindrir son fanal.
J'aime des A, chiche ou pas, au delà de l'ecxtase, ils sont pâles mes monstro plantes.

Ma lumière s'estompe 
Tourbillons de froids cristallisant ma terreur au vent chimique, boulemique
Je sens, ressens et redescend qu'il est mal ce crescendo menthe.

Ma lumière s'estompe 
Palpitons encore un peu en desordre suivons l'évidence sans alarmes
Je sais qu'une lueur vit bouge meurs mais jamais ne relui.

Ma lumière s'estompe 
Un taux de Si comme manie 
Si je, si il, si nous, sinon rien
Sitôt vit, si tôt meurs, si tentant 
Mon jour terni, doucement fini, j'ai échappé à l'ennui.

Les corbeaux

Un jour j'ai cru et j'ai cru voir,
Passant lentement, se déversant,
La triste chose si vomitoire
Amour fou des bien pensants

 

Oh que neni que d'être béni,
Car bon pensant ouvert d'esprit,
Ne comprend pas tous ces petits,
Si étriqués dans leurs habits,

 

Attention, nulles critiques,
Bien penser c'est accepter,
Avoir de la couleur en amitié,
Mais pas d'excès politisés

 

Un jour j'ai vu le regretter,
Cet amusement si sarcastique,
Qu'a toujours plus enfermr,
Ils en ont fait une chose pudique.

 

Ils critiquent sans offenser,
Ils offensent sans dénigrer,
Ils proclament, déclament, réclament
Savants prophètes ils pensent, pensent

 

Généreux de bonnes leçons,
Non avares de contradictions
Ils dictent avec passion
La voix de l'unique raison,

La leur....

ID / 2017